Dès 1998, un groupe de marcheurs s’organise autour de Louis Escande, alors président de l’Office du tourisme de Varilhes ; des bénévoles qui retroussent leurs manches : balisage et débroussaillage préludent à la réhabilitation des sentiers oubliés. Après Louis, c’est Serge Simmonet qui, en 2002, reprend la présidence du club, fort d’une cinquantaine de membres. Il se baptise « Les Passejaïres de Varilhes ». Passejaïre, ça veut dire promeneur en occitan.

       Les statuts de l’association sont déposés en 2004 ! Avec sa centaine d’adhérents, le club quitte alors le giron de l’Office du tourisme pour devenir autonome et s’affilier à la Fédération Française de Randonnée (Pédestre). Son succès ne faiblit pas. Le nombre des adhérents ne cesse de croître régulièrement sous la présidence de Ghislaine Estèbe à partir de 2008, puis de Christian Trujillo. De 2012 à 2015, c'est Michel Souleils qui présida à son développement.

        Grâce à la marche nordique, l’aura du club luit d’un nouvel éclat, rehaussé d’une forte cure de rajeunissement. Pour les plus âgés et les moins valides, la certification du club pour la Rando Santé® lui permet, depuis 2017, de proposer des parcours adaptés en toute sécurité. Avec plus de trois cents bipèdes, Les Passejaïres de Varilhes est le plus gros club de randonnée de notre fier et ô combien escarpé département ariègeois !

        Jean-Claude Emlinger, notre nouveau président, élu en novembre 2015, en assure désormais la destinée avec dynamisme ; le même dynamisme avec lequel il a construit et maintenu ce site à ce niveau de qualité. Nous envisageons donc l'avenir avec confiance.

 

Notre histoire:

Souvenir, souvenir